"Sven, au fait... tu fais plus ton truc là ? Ton... blog ?

Ma foi, ça aurait été un gros foutage de gueule, quand même, de répondre que si. J'aurais eu l'impression de te trahir. Où que tu sois, un frisson t'aurait parcouru l'échine comme un vent glisse sur la banquise, et tu aurais su.

- Boarf... un peu, parfois, comme ça...

Hurley amassa un peu de neige entre ses moufles pour en faire une boule, mais la poudreuse était si sèche qu'elle lui glissait encre les mains comme du sable, s'envolant dans le vent. Les rafales pulsaient à intervalles réguliers, nous obligeant à discuter à leurs tempo. Une accalmie plus tard, il me lança un regard de biais.

- Pourquoi ? Plus d'inspi ?

Ma foi, ça aurait été un gros foutage de gueule, quand même, de répondre que non. J'aurais eu l'impression de manquer de respect à tout ce que j'écris, ailleurs qu'ici. Un frisson s'infiltrerait dans mes sauvegardes et balaierait mes fichiers comme le vent balaie la banquise, et...

- Boarf... plus trop...

Il s'est marré.

- T'as plus de lecteur, c'est ça ?

Ma foi, ça aurait été un gros foutage de gueule, quand même, de... oh et puis merde.

- Et ça te manque pas ?

Bien sûr que si. Rien ne remplace vraiment ce petit coin blanc comme neige, ce lieu privilégié. J'aime toujours autant m'extirper de mon quotidien, parfois, pour suivre les balises rouges et faire quelques pas dans la neige. Des fois régulièrement. Et puis, finalement, régulièrement non. Comment faire comprendre - comment comprendre, soi-même ! - qu'on puisse ne pas faire quelque chose dont on a envie, alors que rien ne semble nous en empêcher ?

- Boarf... pas trop trop...

Il s'ébroua et se tapa fort les mains à plat sur les cuisses, faisant s'envoler les flocons accrochés à ses vêtements.

- Ouais, t'as envie d'une bonne bataille, t'as de la neige à gogo mais t'arrives pas à faire de boules quoi."

...

J'aurais jamais trouvé mieux.

 

Sven Thomasson Vërgson

Troisième jour d'Avril 2074