21 janvier 2016

Les piliers du bar

Comment je me suis retrouvé dans cette galerie alors que je n'y passe plus depuis des mois, voire des années ? Aucune idée. Peut-être est-ce cela que l'on nomme "instinct", comme lors des grandes migrations, comme pour ces baleines qui reviennent à intervalles réguliers au même endroit. Mes pas m'ont mené là, et basta. La devanture du Jazz Cat, elle était déjà défraichie du temps où le bar était ouvert tous les soirs. Depuis le temps, tu imagines bien que ça ne s'est pas arrangé : carreaux encrassés quand ils ne sont pas cassés,... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 07:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

03 septembre 2015

Douleur amicale

"Rah, punaise, ça fait plaisir que tu sois venu, ça faisait trop longtemps !" Hurley me fila une énorme claque sur l'épaule, façon grizzly pêchant un saumon de plusieurs kilos. Malgré le séisme qui se propageait à l'ensemble de mes os, je m'esclaffais. Sa mère nous regardait avec des yeux ronds. "Non mais Hurley, ça ne va pas de le frapper comme ça ? Tu va lui faire mal !" Nous échangeâmes un regard en gloussant. "T'inquiètes, m'man. Il est solide, le Sven.- Je vous assure, madame. Ce n'est rien.- Non, ce n'est pas rien ! Il... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 09:57 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 décembre 2014

Presque

"Tu lis le journal toi maintenant ?" Ou comment se faire traiter d'inculte. Merci Hurley. "Presque. Je regarde les images, tu sais bien que je ne sais pas lire." Il ne releva pas l'ironie et s'approcha de la feuille de choux posée sur la table, repoussant la paire de ciseaux pour mieux voir l'article que je m'apprêtais à découper. Alors que je remplissais un petit bol de cacahuètes grillées à sec, il émit un petit sifflement en contemplant la photo. "Ouh. Elle est bonne, la demoiselle. Tu la connais ?" Je secouais la tête en... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 06:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 décembre 2014

Sosie vocal

"Hotline internet bonjour, Aurore à votre service, que puis-je pour vous ?" J'ai failli en lâcher le téléphone (je ne t'ai pas encore raconté, mais j'ai un nouveau téléphone tout neuf, autant te dire que je suis passé très près d'un formidable gâchis). J'ai failli, donc, et presque défailli : je n'avais plus entendu la voix de Svetlana depuis bien trop longtemps, et je n'étais pas du tout préparé à ce qu'elle m'envahisse délicieusement le tympan. En lecteur attentif que tu es, tu as bien sûr remarqué que la voix prétendait... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2014

Save a penny for the ferryman

"... cinq, six. Et là j'ai vingt... plus dix... ça fait trente-six.- Trente-six quoi ?- Pennies.- Des quoi ?- Des centimes d'une ancienne monnaie." Hurley prit l'une des pièces dans ma paume. Comme par hasard, il choisit la plus grosse, et sembla surpris que ça ne soit pas celle de vingt. Tu vas me dire, il y a de quoi. Il l'amena plus près de la lumière, l'observant entre son pouce et son index, fronçant les sourcils devant le profil d'une reine qu'il ne reconnut pas. "Et... ça fait beaucoup, trente-six centimes de machin ?- Pas... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2014

Hurley. Encore.

"J'suis amoureux, Sven." Je l'ai regardé avec l'air le plus blasé dont j'étais capable, de façon à lui faire comprendre que des déclarations telles que "il neige dehors" ou "HD a mangé du riz ce midi" ne m'auraient pas plus blasé que cette exclamation-là ; une exclamation devenue chez Hurley si routinière qu'elle ne me fait plus rire depuis longtemps, même en lui attribuant une étiquette "comique de répétition". "Ben quoi ?- Hurley, pitié. C'est tellement toi que la première fois que je t'ai cité sur mon blog, tu disais exactement... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2014

Philosophie de fin de repas

L'oeuf ou la poule ? C'est toujours pareil, ces histoires d'antériorité. Toujours difficiles à trancher. Comme je te l'ai déjà raconté une fois (c'était avant que j'arrête de t'alimenter de mes notes sans queue ni tête), j'ai de bonnes raisons de penser que Dieu a créé l'alcool avant la poule. Mais ça ne résoud pas la question de l'oeuf. Ni de l'ornythorinque. Et après tout, rien ne dit que - si l'homme avait eu plus de deux bras - il n'aurait pas inventé le déodorant en stick bien avant de créer la roue. "Alors Sven ? Ce café... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
30 avril 2014

Le revers de la meule

"Sven, ton problème, c'est que t'as trop d'amis." Elle a sourit en disant ça, et c'est vrai que c'était un reproche qui fleurait bon le compliment. J'eu la vague impression d'avoir déjà entendu ça, sans réussir à me remémorer à quelle occasion. M'enfin, on s'en fout, la vérité, c'est qu'elle a foutrement raison. J'peux pas dire, côté amitié, j'ai toujours été bien lotti, tant en qualité qu'en quantité. C'est que derrière ma barbe d'ours solitaire mal léché se cache un ours mal léché - certes - mais un ours qui a du lien social.... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 12:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
03 avril 2014

Entre deux rafales

"Sven, au fait... tu fais plus ton truc là ? Ton... blog ? Ma foi, ça aurait été un gros foutage de gueule, quand même, de répondre que si. J'aurais eu l'impression de te trahir. Où que tu sois, un frisson t'aurait parcouru l'échine comme un vent glisse sur la banquise, et tu aurais su. - Boarf... un peu, parfois, comme ça... Hurley amassa un peu de neige entre ses moufles pour en faire une boule, mais la poudreuse était si sèche qu'elle lui glissait encre les mains comme du sable, s'envolant dans le vent. Les rafales pulsaient à... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 13:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
09 janvier 2014

L'amour américain

"Tu sens la frite.- Mais non, c'est l'odeur de l'amour."Oui, je suis un grand romantique.Elle tourna la tête pour planter son regard droit dans le mien, et fit la moue."Je sais bien que l'amour n'est qu'une histoire de chimie, un nuage de phéromones qu'on émet malgré nous et qui est capté par l'autre, mais je doute que tu émettes des phéromones de frites."Elle laissa passer un silence, reposa sa tête sur mon épaule, et me traita de patate. Je ricanais. Un ange passa."Tu crois que c'est vraiment comme ça que ça marche, Sven ?- De quoi... [Lire la suite]
Posté par STV_ à 13:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]